Pêcheurs du pays basque Index du Forum

Pêcheurs du pays basque
Avec un clin d'oeil à nos amis bearnais et landais

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La houle...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pêcheurs du pays basque Index du Forum -> Infos.. -> La gazette du forum.. -> Instructif...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
chipoman64
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 28 Sep - 19:08:22 (2009)    Sujet du message: La houle... Répondre en citant

– DEFINITION DE LA HOULE.
 

La houle est constituée par un ensemble d'ondes à la surface de la mer. La houle est un mouvement oscillatoire des couches superficielles de l'eau due au frottement du vent sur la surface. L'onde « court » sur l'eau et quand elle passe l'eau reste immobile. Prenons pour exemple un bouchon de liège que l'on place dans une bassine d'eau, on y jette un solide d'une certaine masse, ce qui crée des ondes à la surface de l'eau. Cependant le bouchon n'est pas déporté puisque les particules d'eau se déplacent uniquement verticalement. 

1_mouvement des particules au passage d'un train de houle

En pleine mer au passage des vagues, les particules liquides décrivent sur place un mouvement orbital, plus ou moins circulaire. Le diamètre de cet orbite est égale à la hauteur de l'onde (même si le mouvement se fait sentir jusqu'à une profondeur égale à une demi- longueur d'onde).                                                                         .                          


2_Caractéristiques de la houle

La houle est caractérisée par plusieurs critères qui la constituent : 

      la hauteur de la vague ou (amplitude) qui se définie par la distance comprise entre un sommet ou (crête) et le niveau de la mer, notée A (exprimée en mètres).


      La longueur d'onde qui est égale à la distance entre deux crêtes ou deux creux consécutifs, notée λ (exprimée en mètres).


      Le rapport de la hauteur sur la longueur correspond à la cambrure (unité arbitraire).


       La période notée T qui mesure le temps écoulé entre le passage de deux crêtes consécutives au même point (exprimée en secondes).


      La fréquence notée 1/T qui est le nombre de train de houle passant un point fixe en 1 seconde (exprimée en Herz)


      Sa vitesse de propagation ou célérité notée [c] ou λ/T, c'est à dire la distance parcourue par une crête (ou un creux) en un temps donné (exprimée en mètres par secondes).


1_naissance de la houle
La principale source de formation de la houle est le vent. Lorsque le vent souffle, il frotte sur la surface de la mer générant des trains d'onde se déplaçant à la surface de l'eau, autrement dit de petites vaguelettes. La présence de ces petites vaguelettes à la surface de l'eau modifie alors le vent proche de la surface et cette modification entraîne une amplification du phénomène de formation des ondes. A une échelle plus globale, la taille de la houle formée à l'issus du phénomène de formation de la houle dépend de:
      la force du vent
      la durée d'action du vent
      la distance sur laquelle le vent peut souffler sans rencontrer d'obstacles, plus couramment appelé le fetch.
 
 

 
Ainsi un vent de 81 Km/h qui souffle pendant 20 heures sur un fetch de 250 Km  peut produire une houle de 10 mètres de hauteur et de période 11 secondes. On a ainsi établit qu'un vent de force 7 (30 nœuds) soufflant sur un fetch de 300 milles nautiques (environ 550 Km) formait de la houle dans le rapport ci-dessous :

Durée du vent

Amplitude de la houle

3 heures

6 heures

12 heures

20 heures

24heures

1 mètre

2 mètres

4 mètres

8 mètres

10 mètres
On peut remarquer que la durée pendant laquelle le vent souffle a une grande importance sur la taille de la houle.
Toujours avec un vent de force 7, on obtient le tableau suivant :

Fetch

Amplitude de la houle

32 Km

160 Km

483 Km

1 mètre

5 mètres

10 mètres

 

On peut remarquer que le fetch est étroitement lié avec l'amplitude de la houle. Ainsi plus la zone de fetch est importante plus l'amplitude de la houle est grande. Ainsi on comprend pourquoi en méditerranée, où on ne peut avoir une zone fetch importante, les vagues sont moins conséquentes que celles qui déferlent au niveau de l'archipel d'Hawaï  situé en plein pacifique et recevant des houles atteignant parfois les 20 mètres.



2_Propagation et évolution de la houle 


 

En l'absence de courant et là ou la mer est assez profonde (plus de 300 mètres) les vagues se propagent en « ligne droite ». Cependant on ne sait pas vraiment encore l'effet d'un vent contraire sur la houle. On ne connaît pas non plus l'effet sur la croissance des vagues par la présence de houle.

La figure ci-dessous montre les trajectoires (encore appelées « rayons » suivies jour après jour (à chaque jour correspond une couleur ) par la houle (ici de période T=14 secondes)



 
3_les vagues du large de l'océan au bord de mer
      Au large, les vagues ne subissent aucune perturbation par le fond de l'océan lorsque la valeur de la profondeur est supérieure à la moitié de la longueur d'onde (exemple: un fond de 80m pour une houle de 150m).On considère alors que l'on est en eau profonde.
Par contre à l'approche de la côte, les vagues sont ralenties et leur longueur d'onde diminue. Influencée par un  phénomène de réfraction, leurs crêtes épousent les courbes de niveau pour venir se briser parallèlement au rivage. Lorsque les trains de houle rencontrent une île, la diffraction les déforment, cependant ils se reconstituent derrière l'obstacle de manière désordonnée. De plus, un train de houle peut être renvoyé par la réflexion, c'est à dire qu'il peut être dévié par une baie ouverte sur le large.

 
Lorsque la houle se rapproche des côtes, sa longueur d'onde diminue mais sa période reste constante, et donc leur vitesse c baisse et les lignes de crêtes se resserrent. Ce processus entraîne le déferlement de la vague sur le rivage.
Une vague, même de grande taille, étant plus longue que haute, a une cambrure limite qui est de 1/7 (Par exemple une vague d'un mètre séparée par une longueur d'onde de 7 mètres d'une seconde vague, se met a déferler). Lorsque la hauteur augmente (au large si le vent souffle fort, ou près des terres sur des hauts-fonds), l'escarpement s'accroît encore et la vague déferle. Qu'elle soit faible (mouton) ou forte ( rouleau), avec cette déferlante le déplacement de l'eau n'est plus seulement orbital mais horizontal, dans la partie supérieur de la vague(lèvre)à commencer par la crête où se forme l'écume et les embruns.


 tireé du cite   tpehoule.free.fr
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Sep - 19:08:22 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Régisso


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 3 856
Localisation: Serres-Castet
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 22:17:23 (2009)    Sujet du message: La houle... Répondre en citant

Très intéressant.

Merci Xabi
------------------
Ca va chiieeerrrrrrrrrr .......................
Revenir en haut
MSN
jean paul
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Sep - 14:25:14 (2009)    Sujet du message: La houle... Répondre en citant

dis donc XABI ,tu fais ta rentrée a la fac... instructif mais compliqué. je relirais ..... :mm:
Revenir en haut
chipoman64
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Sep - 14:55:39 (2009)    Sujet du message: La houle... Répondre en citant

Mais non, mais non jean paul  !! cet pas compliqué  .. meme moi j'ai compris ..  ... a part le passage ' caracteristique de la houle ' ou celui la, ma fallu le relire tranquillement...
Revenir en haut
abracadabra


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2009
Messages: 138

MessagePosté le: Sam 3 Oct - 16:00:21 (2009)    Sujet du message: La houle... Répondre en citant

Merci xabi pour cet etalage,instructif meme si cela demande une petite concentration.
A la lumiere de ce que tu as developpé,on peut comprendre que l'effet positif de cette houle qui vient de loin vers une zone non toucheé par le vent (extension des vagues) privilegie un certain terrain avec une certaine configuration du fond au detriment d'un autre à configuration non compatible avec cette houle.
_xabi, quel terrain ou configuration de la cote et du fond à partir d'une peche du bord trouves tu les meilleurs pour pouvoir traquer labrax dans ces conditions de houle?
Merci pour les eclaircissements.
Amic.
------------------
aime apprendre et comprendre et partager et echanger les connaissances.
Revenir en haut
chipoman64
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 3 Oct - 18:07:40 (2009)    Sujet du message: La houle... Répondre en citant

Pour moi la houle la meilleur est celle qui est comprise entre 1,20 et 2,50 m du bord.. la longueur d'onde ( la periode consecutive entre deux vagues mesurée par un point fixe ) doit etre reguliere et de plus de 10 secondes , ce qui permet de bien pecher entre la premiere et la deuxieme vague , ce qui moi m'interesse le plus.. ce temps de plus de 10 secondes , permet d'avoir un couloir entre chaque vague ou le poisson aime se mettre et lui permet un peu de couper son effort fais juste avant dans la vague.. et a nous pecheur de pouvoir faire evoluer nos leurres au mieux.. pour moi, la meilleur configuration pour ce type de houle est un melange de couloir rocheux et de morceaux de fond sabloneux ( petite plage de fond ) ou le terrain permet au poisson de se cacher et en meme temps de se nourrir de tout ce qui ai decouvert du sable et de pouvoir taper dans le fretin qui vient aussi a passer par la.. la configuration ideale est celle qui melange ces deux facteurs , roche et fond sableux.. un ex qui est exactement cette configuration cet erromardie a st jean...  mais ce n'est que mon avis .. mais un autre facteur rentre en compte , cet la direction de la houle ... j'en parlerais un autre jour ...
Revenir en haut
abracadabra


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2009
Messages: 138

MessagePosté le: Sam 3 Oct - 18:34:07 (2009)    Sujet du message: La houle... Répondre en citant

Merci xabi pour ces lumieres ,instructif
Amic.
------------------
aime apprendre et comprendre et partager et echanger les connaissances.
Revenir en haut
smurf
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 4 Oct - 14:52:37 (2009)    Sujet du message: La houle... Répondre en citant

whaou le prof xabi a parlé :jk: il va falloir que je relise à tête reposée et après un peu de régime--hic-- mais super intérressant
Revenir en haut
janineric


Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2012
Messages: 372
Localisation: mouguerre..anglet
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 18:42:17 (2012)    Sujet du message: La houle... Répondre en citant

merci xabi 
------------------
Je ne suis pas un grand pécheur ,mais je fais de mon mieux ,
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:56:20 (2016)    Sujet du message: La houle...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pêcheurs du pays basque Index du Forum -> Infos.. -> La gazette du forum.. -> Instructif... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com